info@acgll.fr

04 72 37 51 32

Top

Une première mondiale à l’ACGL: greffe de cerveau sur le FX !

ACGLActualités Une première mondiale à l’ACGL: greffe de cerveau sur le FX !

Une première mondiale à l’ACGL: greffe de cerveau sur le FX !

 

Devant la perte de qualification IFR annoncée à très court terme de notre cher FX, après de longs échanges et malgré les risques encourus le CA a décidé de tenter cette opération chirurgicale inédite, faire procéder à une greffe de cerveau.

Une fois la décision prise, encore fallait-il choisir le cerveau de remplacement et l’équipe chirurgicale la plus performante.

Cette lourde responsabilité a été confiée à notre chef pilote, qui conscient des enjeux, s’est attelé à cette tâche difficile. Après avoir consulté de nombreux candidats, apprécié les capacités des uns et des autres, il a présenté ses conclusions au CA qui les a approuvées.

 

 

Le choix s’est finalement porté sur GARMIN , modèle G500 associé à un GTN 650. L’équipe chirurgicale retenue est celle de la société BAYO située sur l’aéroport de Clermont Ferrand.

 

Il ne restait plus qu’à définir la date du début de l’intervention et à préparer psychologiquement le patient FX en l’entourant de toute notre attention. C’est le vendredi 10 février dernier que Bernard BRISOLARY, accompagné de Philippe GUET a convoyé notre bel oiseau vers son équipe chirurgicale. Après un vol sans histoire en IFR FX s’est posé sans encombre sur la piste de Clermont et rejoint son lieu d’hospitalisation.

 

Après avoir été installé confortablement, il a été immédiatement pris en main par l’équipe pour check up complet, vérification de la chaine ATC et autres précautions d’usage afin de déterminer si notre vaillant FX serait en mesure de supporter le choc opératoire.

Feu vert chirurgical, malgré tout inquiets, nous abandonnons donc notre patient à ces mains expertes et bénéficions pour le retour de la sollicitude de qui avec Bernard CUIRINER est venu nous chercher avec son PA.

Dès le lundi suivant tout s’est mis en branle, démontage des sièges, des garnitures intérieures pour accéder à l’arrière du fuselage, démontage du tableau de bord dépose du capot moteur, accès à l’intérieur des ailes.

 

Rassurez vous, pour éviter une mort clinique pendant tout ce temps FX, maintenu en coma artificiel, a été mis sous assistance neurologique, respiratoire et circulation extracorporelle. Tous ses paramètres vitaux ont fait l’objet d’une surveillance attentive de tous les instants. Il a même eu la visite de Bernard le 12 mars qui a pu constater que les travaux, bien que très complexes étaient en bonne voie.

 

Le club a été convié à venir récupérer son bel oiseau le vendredi avril. C’est pleins d’espoir que Bernard BRISOLARY, Bernard CUIRINIER, Anne et Philippe GUET ont pris la route à destination des ateliers BAYO pour le rapatriement.

 

Malgré un chaleureux comité d’accueil inattendu organisé par le personnel de HOP, quelle déception à l’arrivée, des complications s’étaient manifestées dans la nuit et le patient a du subir quelques interventions complémentaires. Heureusement les fonctions vitales étaient assurées et le nouveau cerveau donnait globalement satisfaction. Seul le trim électrique et quelques interfaçages ne fonctionnaient pas.

 

Un vol d’essai a malgré tout eu lieu, mais l’état de FX ne permettait pas un retour au bercail. C’est donc par la route que toute l’équipe est revenue à Bron déçue, mais pleine d’espoir pour la suite. Les problèmes ont été rapidement résolus et nous avons à nouveau été conviés à venir prendre possession de notre FX le 20 avril.

 

Cette fois c’est par la voie des airs que Bernard BRISOLARY et Philippe GUET s’y sont rendus, départ à 6h45 de LFLY à bord de JH piloté par Olivier CLAVEL, qui avait oublié les plateaux petits déjeuners. Escale à L-FHV pour prendre le Beechcraft 58 de Nicholas WHEELER pour aller à Clermont, son avion devant subir une petite intervention technique dans les ateliers BAYO.

 

Après ce vol agréable, nous avons retrouvé notre avion au mieux de sa forme ainsi que Bernard CUIRINIER déjà sur place.  Le vol d’essai réalisé par les deux Bernard et Nicholas comme passager a donné totale satisfaction.

 

 

 

Aussi après un bon repas puis une séance d’instruction au sol, Philippe GUET a pris les commandes sous l’attentive bienveillance de notre chef pilote pour rapatrier enfin FX à Bron.

 

Son nouveau cerveau donne totale satisfaction et nul doute qu’au fur et à mesure les pilotes l’apprécieront à sa juste mesure et qu’ils découvriront à chaque vol de nouvelles fonctionnalités.

 

Philippe GUET- #FC7- mai 2017

   

JM
No Comments

Leave a Comment